Les travaux des finalistes – the works of finalists

les vainqueurs

Annonce de la shortlist des 15 nominés

Le Jury a décidé de nominer pour le Prix CROQUE TON HISTOIRE/SCRIBBLE YOUR STORY les œuvres des candidats suivants,  œuvres toutes jugées de très grande qualité:

The Jury has decided to nominate the works of the following candidates for the CROQUE TON HISTOIRE / SCRIBBLE YOUR STORY Prize, all of them judged to be of very high quality:

(Annonce ordre alphabétique/ Alphabetical order)

Alif

Mention spécial du Jury.  Pour voir l’oeuvre, visite Les gagnants

Clément Keba

Troisième prix. Pour voir l’oeuvre, visite Les gagnants

Dody Lobela

L’avis du jury:

La ville comme muse, Kisangani comme source d’inspiration. Dody Lobela nous y emmène et nous guide avec une fanfare d’amour et de dessins. Nous traversons sa ville, nous traversons ses siècles. Nous croisons ses célébrités. Grace à son excellent technique, les personnages deviennent en toute simplicité réels, concrets et historiques.

S’il a l’idée, s’il a l’émotion, s’il a le désir de produire un livre sur la République démocratique du Congo, nous sommes déjà acheteurs.

Dody1Dody2Dody3Dody4dody5Dody6Dody7

Gloria Hortence

L’avis du jury:

19 ans. Jeune talent. Gloria Hortence se distingue déjà par son style particulièrement original. Elle semble avoir trouvé un langage visuel unique qu’elle implique également lorsqu’elle produit des visuels pour jeunes enfants. Le jury apprécie autant la création de collage artistique très colorée. Gloria réussit du début jusqu’à la fin en maintenant son style de montage. Le jury voit en Gloria un potentiel innovant pour le pays.

Comment of the jury:

Gloria Hortence is only 19 years old, but she already worked out a very personal visual language. We can see from her experiences and also from the reportage she made for Drawing the Times that she usually works for children. The jury did enjoy the the funny collages though. Gloria’s style is consequent and clear, and she manages to evoke another quality of Rwanda: the beautiful clear colors of the country.

Gloria1Gloria2Gloria3Gloria4Gloria5Gloria6Gloria7

Gunther Moss

Deuxième prix, pour voir l’oeuvre visite Les gagnants

Illustra Comics

Premier prix, pour voir l’oeuvre visite Les gagnants

Joshua Bisaruka

L’avis du jury:

Quand tu nais artiste. C’est le thème choisi par Joshua Bisaruka. Un thème tellement universel. « Est-ce qu’on t’accepte ?  Quelle est ta place dans la société ? Est-ce un métier ? » Tout artiste se reconnait dans le personnage en l’histoire personnelle de Joshua. Raconté avec beaucoup d’humour, le témoignage enchante. Si le contenu du texte n’est pas le point fort, la forme l’est. Joshua joue avec le type de police, sa taille, sa forme. L’artiste utilise de différents styles visuels dans le reportage. On se demande à quoi aurait pu ressembler l’œuvre si il n’avait qu’opté pour 1 seul style. Et s’il abandonnait dans ce reportage le côté caricature ? Une chose est sûre, ce travail montre un Joshua Bisaruka très talentueux. Et s’il s’attaquait en profondeur à d’autres véritables phénomènes et problèmes de la société ? Le jury en est convainque : ce jeune artiste  a beaucoup de capacités.

Comment of the jury:

Joshua’s story of his struggle to be an artist is a universal one. Every artist in the world might have similar experiences. The life stories of the great artists in history are well known. This reportage is compelling because he places his own story in the history of these artists in a humoristic way. The text is not the strongest element of the reportage, but the artist uses the language in a playful and attractive way. The visual language is a bit random. The jury would be interested to see what would happen if the artist would work in a less caricaturistic style to tell the same story, and use his personal handwriting in drawing instead. We consider him a very talented artist who could have a bright future ahead of him.

Joshua1Joshua2Joshua3Joshua4Joshua5Joshua6Joshua7


Monthe Youmbi Paulin

Mention spécial du jury, pour voir l’oeuvre visite Les gagnants

Mamoudou Toure

Avis du jury:

Si vous venez d’un pays aussi riche en tradition musicale que le Mali, le choix de sujet est vite fait. Mamoudou Touré réussit sur une seule page à offrir une synthèse des différents instruments  et danses de sa culture. Il le présente comme un banquet final en l’honneur de la tradition malienne. Le jury veut encourager l’artiste à poursuivre dans cette direction et à approfondir encore plus les sujets. Il l’encourage également à expérimenter avec des couleurs et des différentes techniques de dessin et à chercher une plus belle intégration du texte dans le dessin.

Web

Nduwimana Divine

Avis du jury:

Nduwimana Divine nous croque l’histoire de Jeanne Gapiya, Dame burundaise, femme de tous les combats contre le SIDA. Avec pas plus qu’un stylo à bille bleu et quelques touches de couleurs, Divine Nduwimana réussit à envoyer des images fortes. Le style légèrement naïf rend le tout authentique. Les images impressionnent. En particulier l’image très simple et sobre de Jeanne Gapiya devant les tombes touche fort. Le jury espère que Divine Nduwimana continuera à émouvoir. Il l’encourage également à  expérimenter. Il n’y a pas de mode d’emploi des différentes techniques artistiques. Libre à chacun d’expérimenter d’autres formats.

DIvine1Divine2Divine3Divine4Divine5Divine6Divine7Divine8kopieDivine10

Patrice Mballa Asse

Avis du jury:

On a vu beaucoup de personnes se réjouir des héros, mais pour Patrice Mballa Asse, on peut aussi se réjouir d’un antihéros, qui ne présente pas du tout les caractéristiques du héros conventionnel.

L’artiste nous dessine un gendarme camerounais corrompu fier d’être rusé. Avec un humour déchaîné, une ironie cinglante Patrice Mballa nous raconte la tragédie de la corruption à tous les coins. Le jury entend le personnage banaliser l’immoralité : « Que celui qui n’a jamais été corrompu dans ce pays me jette la première bière.»  C’est tout un art et  c’est Patrice Mballa qui en est  le patron. C’est lui qui détient tous les messages à faire passer de son reportage. Et il le fait très bien.

Petit avis de jury: Le lettrage est un élément important. Le lettrage «à la main» donnera plus de caractère et plus de vie au reportage.

Mballe1Mballe2Mballe3

Patrick Kaluta

Avis du jury:

En choisissant de mettre les femmes de Bujumbura  à l’honneur pour le zèle infatigable et le courage à toute épreuve, Patrick Kaluta nous emmène vivre la situation actuelle dans la ville capitale de Burundi. Il utilise un excellent style de bande dessinée avec des magnifiques couleurs vives.

L’artiste maitrise parfaitement l’équilibre de composition des pages. N’est ce peut-être pas un peu trop parfait ? Et si Patrick Kaluta négligeait un peu les règles de l’ordre et de structure ? Le jury est convaincu de son talent et de son savoir-faire. Mais le jury veut aussi encourager Patrick Kaluta de sortir de la zone de confort et d’expérimenter avec des risques artistiques.  Toutes les félicitations !

Kaluta1Kaluta2Kaluta3

Penda Paulin

Avis du jury:

S’il y a quelque chose que le monde entier ne peut que confirmer c’est que la Coupe du Monde unit  toute nation. Le choix de l’artiste est donc idéal de mettre les qualités de son équipe de football et ici un ancien joueur de star à l’honneur. Avec cette œuvre, Paulin Penda submerge tellement le public  de plaisir et d’amour que fan ou pas fan des « lions indomptables du Cameroun » vous devenez supporter.

Penda Paulin dessine la dynamique du ballon. Il dessine l’énergie et l’action, l’effort et l’exploit, manœuvre et mouvement. Le sujet est maitrisé. Le jury s’est ressenti devant l’écran de la télévision.

Penda Paulin s’est exprimé d’une façon très convaincante ! Fier de toi.

Penda1penda2penda3penda4penda5penda6penda7penda8

 

Simon Carmel Ntwari

Avis du jury:

Dans un pays- le Burundi- où actuellement  il n’y a pas beaucoup d’occasions pour montrer sa joie et son bonheur, il est agréable de découvrir un jeune homme comme Simon Carmel NTWARI partageant  sa fierté et son amour. Il nous présente d’une façon très coloriée les riches traditions du Burundi. Utilisant de l’aquarelle, il intègre bien texte et image. Il partage avec nous la fête. Le jury apprécie le fait que Simon n’a pas eu peur de perdre le contrôle de la peinture en éclaboussant la peinture sur le papier. Confetti et fête. Nous encourageons Simon Carmel NTWARI  à continuer et à développer à la fois l’image et le texte.

Simon Carmel 1Simon Carmel 2

 

 

Tresor Matameso

Avis du jury:

Si à première vue l’œuvre de Tresor Matameso raconte une histoire «doucereuse», on s’aperçoit au fil de la lecture le contraire. C’est à travers des dessins lumineux et facile d’accès que se cache un véritable phénomène de société : « à trop vouloir blanchir, on risque sa peau ».

Le jury a été séduit par ce style de dessin agréable, léger très bien maitrisé de Matameso Tresor. Ce talent semble nous réserver encore beaucoup de choses…

tresorM1tresorM2tresorM3tresorM4tresorM5

Résultats de la sélection des 3 œuvres finalistes

LUNDI 24 AVRIL

Results of the selection of the 3 finalist works

MONDAY, APRIL 24